Parcours Ingénierie des Dispositifs de Santé – IDS

Actualités

Responsables du parcours IDS

Pr. Emmanuel LE CLEZIO
Université de Montpellier
Institut d’électronique
860 rue de Saint-Priest, CC05003
34095 Montpellier Cedex 05
Bat. 5 – Etg. 3 Bureau 110
Tél : 04 67 14 32 07/07 76 11 23 42 
http://www.ies.univ-montp2.fr/edr/m2a/

Pr. Denis MOTTET
Université de Montpellier
EuroMov
700 Avenue du Pic Saint Loup
34090 Montpellier, France
Fax : +33 411 759 050
http://www.euromov.eu

Coordinatrice des études du Master SNS

Madame FABRY Claudie
FACULTÉ DES SCIENCES
CC 92000 Place Eugène Bataillon
34095 Montpellier Cedex 5
claudie [ point ] fabry [ at ] umontpellier [ point ] fr
04.67.14.96.21

Liens utiles

Présentation et objectifs

La spécialité « Ingénierie des Dispositifs pour la Santé » (en abrégé : IDS) vise à former les étudiants à la maîtrise théorique et pratique de concepts et dispositifs technologiques appliqués au biomédical. Co-labellisée par les universités Montpellier 1 (Faculté de Médecine) et Montpellier 2 (Faculté des Sciences), la formation est encadrée par une équipe d’enseignants-chercheurs issus des deux institutions. Les objectifs pédagogiques et professionnels de la spécialité visent à doter les étudiants d’une formation scientifique de haut niveau en leur apportant des compétences permettant la conceptualisation et la réalisation de systèmes relevant du domaine de l’Electronique appliquée au Médical. En particulier, la formation vise à :

  • Donner à l’étudiant une formation scientifique de haut niveau
  • Apporter des compétences théoriques pour permettre la conceptualisation des systèmes relevant du domaine EEA/médical
  • Former l’étudiant à la gestion de projets à caractère scientifique/médical et industriel/médical
  • Initier l’étudiant aux métiers de la recherche

De manière à atteindre cet objectif, un socle de connaissances de base est dispensé aux étudiants à travers des enseignements d’électronique analogique, numérique ou de traitement du signal (analogique, numérique, image). Les notions abordées sont ensuite développées dans le cadre d’unités d’enseignements (UEs) plus spécialisées et s’appuyant sur les compétences de plusieurs laboratoires de recherche montpelliérains fortement impliqués dans la formation [4-6]. Ces modules concernent, entre autres, les capteurs et l’instrumentation biomédicale, la robotique médicale, les neuro-prothèses ou la modélisation et régulation du mouvement humain.

Des modules professionnalisants permettent de plus aux étudiants d’acquérir des compétences en gestion de projets à caractère scientifique/médical et industriel ou de s’initier aux métiers de la recherche dans les domaines de la Santé.

Conditions d’accès

La spécialité IDS vise à répondre à une demande croissante de la part des professionnels du domaine médical de cadres susceptibles de s’insérer à l’interface entre les domaines de la Médecine et de l’Ingénierie au sens large. Du fait de la nature intrinsèquement pluridisciplinaire de ces domaines, le recrutement des étudiants s’effectue au sein de trois bassins correspondant aux principales compétences de la formation : la Biologie, l’Electronique et la Santé. Par conséquent, peuvent postuler à une admission en première année de Master, toute personne possédant un niveau L3 ou équivalent en Biologie, EEA, Santé ou STAPS. De même, la deuxième année est accessible sur dossier et des possibilités de Validation des Acquis et de l’Expérience (VAE) sont possibles pour des publics en formation continue.

En résumé :

  • En M1 : L3 ou équivalent biologie, santé, STAPS, EEA.
  • En M2 : M1 validé dans le domaine, sur dossier.
  • Le cycle est accessible pour des publics formation continue avec possibilités de Validation des Acquis et de l’Expérience (VAE).

Poursuite d’études

Possibilités de poursuite d’études en thèse de doctorat. Les laboratoires montpelliérains associés à la formation sont, entre autres :

  • Institut d’Électronique du Sud (IES),
  • Laboratoire Charles Coulomb (L2C),
  • Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM).
  • Laboratoire Movement to Health (M2H).

Débouchés

La Spécialité « Ingénierie des Dispositifs pour la Santé » forme des cadres qui intégreront les services de recherche et développement, de production ou de maintenance dans des entreprises ou institutions du domaine de la Santé. À l’interface entre les « Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication » et la « Santé », les diplômés auront des missions nécessitant de bonnes compétences scientifiques, techniques et relationnelles associées à une bonne connaissance des systèmes vivants. Ils participeront ainsi au conseil technique des équipes de conception et de commercialisation de matériel biomédical ainsi qu’à la formation des utilisateurs (médecins, corps médical) lors de la mise en service des dispositifs. Les employeurs sont généralement des sociétés dont le marché est international, qui ont lourdement investi dans la recherche et le développement de ces matériels et qui doivent se plier aux normes de qualité et de fiabilité très strictes imposées aux dispositifs médicaux. Les métiers visés sont, entre autres, Conseiller Technique, Ingénieur d’Application ou Technico-Commercial. Des débouchés vers la Recherche sont de plus envisagés puisque le Master est à la fois labellisé « Professionnel » et « Recherche ».

En terme de métiers : Ingénieur R&D, Chercheur, Ingénieur biomédical, Ingénieur d’Application, Conseiller Technique, Technico-Commercial …