Organisation

IDS-neuroprothese

 

Organisation de la formation

Le Master est organisé en 4 semestres (de S1 à S4), structuré en UE (unité d’enseignement) obligatoires ou à choix. Chaque UE a une valeur en crédits (ECTS). Chaque semestre est validé par 30 ECTS. Le Master est obtenu après avoir validé 120 ECTS.

Prolégomènes

Du fait de la forte hétérogénéité des populations recrutées, la rentrée de la première année est réalisée quinze jours en avance sur le M2. Ces deux semaines sont alors employées à présenter aux étudiants les compétences de bases qui seront considérées comme acquises dans les unités d’enseignements de la spécialité. N’étant associés à aucun crédit ECTS, les prolégomènes de Mathématiques, Electronique, Biologie et Santé sont cependant obligatoires et permettent aux étudiants de s’auto-évaluer au regard des exigences qui leur seront demandées par la suite. À titre d’exemple, les prolégomènes de Mathématiques s’articulent autour de trois principaux thèmes, les nombres complexes, l’algèbre linéaire et l’analyse (différentiation, intégration et équations différentielles), qui trouveront respectivement leurs applications dans des enseignements spécifiques concernant les Capteurs ou la Robotique.

M1 : Première année de Master

  • S1 : Premier semestre
    Du fait de l’hétérogénéité des cursus suivis par les étudiants recrutés en première année de spécialité TecSan, deux parcours spécifiques sont proposés. Le premier permet aux personnes possédant un socle de base en électronique de compléter leurs connaissances à travers certaines unités d’enseignement réalisées en commun avec le Master EEA (http://www.eea.univ-montp2.fr). Il s’agit, en particulier des UEs d’« Electronique analogique » et de « Chaîne d’acquisition et Traitement du Signal ». Des enseignements aux contenus similaires mais à la pédagogie adaptée sont dispensés aux étudiants provenant des filières Biologie et Santé. Renforcées par un module intitulé « Mathématiques / Statistiques / Analyse de données », ces UEs forment la première partie scientifique de la formation. Celle-ci est, en parallèle, complétée par des enseignements spécifiques du domaine de la Santé dispensés à l’intégralité de la promotion au sein de la Faculté de Médecine de Montpellier. Il s’agit des UEs : « Structures et problématiques de santé » et « Champ d’application des TIC en SANTÉ ». Cette dernière unité d’enseignements prend la forme de conférences/débats ayant lieu tous les mardis soirs et réalisées par des professionnels de Santé nationaux. Des vidéos de ces soirées sont visibles sur le site internet de la formation (http://www.telecom-montpellier.fr).
  • S2 : Second semestre
    Le deuxième semestre est aussi le dernier au cours duquel la promotion d’étudiants est répartie en parcours spécifiques permettant d’aborder de manière différentiée les notions d’Image, de Capteurs ou de Robotique.

Une certaine spécialisation est ensuite proposée aux étudiants au moyen de deux unités d’enseignement au choix concernant la « Robotique Médicale», les « Neuro-Prothèses » ou les « Capteurs pour le Médical ». Un stage de 3 à 4 mois en laboratoire de recherche, structure de santé ou en entreprise complète la première année.

M2 : Deuxième année de Master

Passée une première année de parcours spécialisés, les étudiants suivent en commun les enseignements de la seconde année du Master.

  • S3 : Premier semestre
    Les UEs du premier semestre de deuxième année sont consacrés au renforcement des modules de spécialité abordés au M1. Il s’agit de « Capteur et Instrumentation », de « Modélisation/Régulation » et de « Microfabrication/Microfluidique ».
    De manière à permettre à l’étudiant de poursuivre une spécialisation de certaines de ses compétences débutée en première année, deux UEs sont aussi à choisir parmi : « Robotique Médicale 2 », « Neuro-Prothèse 2 » et « Thermographie IR & Détecteurs optiques ».
  • S4 : Second semestre
    Le dernier semestre du Master est consacré à la professionnalisation à travers des unités d’enseignements concernant le monde industriel (UE de « Connaissance de l’entreprise/Juridique et Ethique ») et de la Recherche (UE d’« Analyse bibliographique/Veille scientifique »). Un stage de 4 à 6 mois en entreprise, structure hospitalière ou laboratoire clôt la formation.

 

Unités d’enseignement professionnalisantes

La spécialité « Ingénierie des Dispositifs pour la Santé » du Master « Sciences et Numérique pour la Santé » est articulée autour d’unités d’enseignements professionnalisantes visant à doter les étudiants, selon leurs objectifs professionnels, d’une bonne connaissance du milieu industriel ou académique.

Sur les deux années du Master, quatre UEs professionnalisantes sont donc proposées sous la forme de projets (ou stages discontinus) correspondant à trois demi-journées par semaine de début octobre à fin mars et pouvant éventuellement se poursuivre au moyen de stages de trois à six mois proposés en fin de chaque année. Elles permettent aux étudiants, selon leurs choix et les opportunités qui se présentent, d’avoir accès à quatre institutions différentes et d’obtenir ainsi une expérience diversifiée ou, au contraire, de se spécialiser au cours des deux années dans un domaine particulier.

La liste suivante présente un échantillon des sujets de projets et/ou stages réalisés par les étudiants IDS :

  • Méthodes de caractérisation des propriétés du sang : Étude du phénomène de la coagulation,

  • Etude de faisabilité de la caractérisation des propriétés viscoélastiques du sang avant et pendant la cascade de coagulation par des méthodes ultrasonores,

  • Etude de la souffrance cardiaque per et post opératoire,

  • Instrumentation pour l’étude de l’effet de contrainte mécanique sur la différenciation de cellule souche,

  • Réalisation de circuits micro-fluidiques pour la culture cellulaire,

  • Culture de cellule de levures en circuits micro-fluidique ,

  • Création de circuits nanofluidiques pour le peignage d’ADN,

  • Stimulation électrique fonctionnelle,

  • La curcumine substance végétale insulino-stimulante d’intérêt,

  • Recherche de marqueurs des asymétries fonctionnelles dans le cas d’une fatigue latéralisée,

  • Programmation en langage C de l’interface d’un porte endoscope dédié à la chirurgie endoscopique des sinus et de la base du crâne.

 

La majorité de ces séjours professionnalisants ont lieu au sein de laboratoires de recherche de l’Université de Montpellier ou en milieu industriel.

Les UEs